Connaissez-vous le ballet de l’opéra de Paris?

ballet de l opera de paris

Parmi les lieux les plus féeriques dont la France est dotée, le ballet de l'opéra de Paris est certainement le plus éblouissant et le plus surprenant.

Il a vu le jour grâce à Louis XIV. Son intention était de donner une considération de taille à la danse académique classique. 

Aujourd'hui, malgré son jeune âge, le ballet de l'opéra de Paris est parmi les meilleures compagnies du monde.

Localisation et composition

À travers les différents siècles, le ballet de l'opéra de Paris n’a cessé d'être déplacé.

Durant les premières années de sa création, il s’est vu changé 11 fois de place.

Aujourd’hui, il se trouve au Palais Garnier, accueillant en son sein l’académie royale de danse ainsi que l’académie royale de musique

On dénombre 4 classes de cours et 5 salles pour les répétitions, telles que :

  • La salle Lifar ;
  • La salle Petipa ;
  • La rotonde Chauviré.

Les spectacles sont donnés à l’Opéra Bastille, composée des équipements les plus sophistiqués (loges, salles de répétitions, décors, instruments, etc.).

La hiérarchie administrative

Il est dirigé par Brigitte Lefèvre, Directrice de la Danse, qui est assistée par Olivier Aldeano, son administrateur.

La direction des troupes est assurée par Patrice Bart, Maître de Ballet et associé à la direction de la Danse. Il est accompagné de deux autres Maîtres de Ballet.

L’encadrement est ensuite assuré par quatre assistants Maître de Ballet, un régisseur général et 5 régisseurs.

Presque tous les danseurs de ce ballet sont issus de cette même compagnie. De ce fait, les cours sont assurés par sept professeurs. Ils se déroulent généralement le matin, et l'après-midi est consacré aux répétitions. 

Les échelons

Le ballet de l’opéra de Paris regroupe 154 danseurs (2015), leur carrière débute en moyenne à 16 ans et se clôture à 42 ans.

Leur hiérarchie est répartie comme suit :

  • 5éme échelon : quadrille ;
  • 4éme échelon : coryphée ;
  • 3éme échelon : sujet.

Ces trois échelons composent le “corps du ballet”, ensuite on a :

  • le 2e échelon : premier danseur ;
  • et le 1er échelon : étoile.

Le 1er et le 2e échelon sont les plus prestigieux, ils ne sont accessibles que grâce à un concours qui se déroule au mois de Novembre.

De nos jours, on compte 16 étoiles, et 16 premiers danseurs.

Les 4 ballets de l’année à ne pas rater

Grâce à une enveloppe de 61 millions d’euros, cette année, l’opéra National de Paris voit grand.

L’ouverture de la saison 2021-2022 se fera par une nouvelle édition du GALA, dont la danseuse "Clouds Inside" propose sa première chorégraphie. Cet événement est prévu pour le 24 septembre.

“Le Rouge et Le noir” du romancier Stendhal fera sa première adaptation durant cette saison, au ballet.  

Et enfin, il y aura une reprise de deux ballet du XIXe, “La Bayadère” et “Giselle”. 

Publié le
Catégorisé comme Expos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *