(RE)BELLES, portraits de femmes « extra-ordinaires »

Portraits de femmes « extra-ordinaires » présentés sous forme de lectures musicales construites avec les habitants

Appel à projet régional Ministère de la Culture et de la Communication Culture et lien social 2017

Les groupes partenaires

  • Association Ecole et Cultures – France à Mantes-la-Ville
  • Association SSAAD à Mantes-la-Jolie (soutien scolaire et aides aux devoirs)
  • Direction Enfance jeunesse et Médiathèque de Limay
  • Association Déclic, boutique solidarité à Mantes-la-Jolie

L’enjeu de la lecture publique

L’implication de la compagnie dans la valorisation de la lecture publique semble un enjeu essentiel notamment pour les quartiers de la politique de la ville.

Une récente étude du Centre National des Lettres montre en effet que si la lecture en France demeure une pratique valorisée, sa dynamique est sérieusement mise à mal depuis plusieurs années.

►L’intérêt pour la lecture se retrouve amoindri en raison des mutations touchant aux modes d’acquisition des savoirs, à la formation des goûts et à la production des modèles artistiques.

►Les jeunes paraissent la première préoccupation de l’étude dans la mesure où il s’avère qu’ils lisent de moins en moins ; un fossé entre générations semble se creuser quant à cette pratique, les nouvelles générations étant de plus en plus liées au multimédia, fascinées par l’image et le zapping.

►Mais il est certain surtout que l’accès à la lecture reste une réelle difficulté pour les habitants des quartiers de la politique de la ville, où le livre ne fait en général pas partie du quotidien.

 Dans la forme proposée, construire pour ces habitants un projet destiné à mettre en avant la lecture publique, dans un cadre intergénérationnel, en en proposant une pratique vivante, ludique et dynamique semble alors une démarche intéressante pour favoriser le décloisonnement culturel

 

L’enjeu de l’émancipation féminine

Au cours des dernières décennies, l’égalité entre les femmes et les hommes a progressé, notamment grâce à de grandes avancées législatives.

Pourtant, dans les faits, il est certain que nombre d’inégalités et de discriminations perdurent (concernant les salaires, l’évolution professionnelle, le peu de représentativité dans les instances politiques, l’exposition au sexisme et à certaines violences, etc.).

Dans la thématique imaginée, mettre en lumière le parcours de certaines femmes au fil des siècles, ici et ailleurs, femmes « extra-ordinaires », révoltées, insoumises ou pionnières, est une façon affirmée d’encourager la mixité et l’émancipation.

L’objectif est donc de créer, avec chacun des groupes partenaires, un ou plusieurs modules de « lectures musicales » racontant à chaque fois le parcours d’une femme d’exception, d’ici ou d’ailleurs, au fil des siècles.

Chacune des lectures est autonome. Elles peuvent se présenter seules ou en en combinant plusieurs. Elles sont enjouées, accessibles et porteuses de sens. Elles sont destinées à circuler, à être présentées à l’intérieur des structures partenaires, entre elles, mais aussi dans d’autres lieux (écoles, médiathèques, théâtres, structures associatives…) pour provoquer la rencontre avec des publics différents et conduire évidemment à des débats sur l’émancipation féminine – mais aussi la valorisation de la lecture.