L’image de soi au delà du cliché, projet intergénérationnel

L’image de soi au-delà du cliché, favoriser l’autonomie et le lien social en faveur des personnes âgées

 

Autour d’un fil conducteur, la thématique « l’image de soi au-delà du cliché», le projet propose de travailler sur l’image physique et mentale que les personnes âgées ont d’elles-mêmes et que la société porte sur elles. Afin de prévenir ou de répondre à des besoins identifiés (la perte d’autonomie et de lien social des personnes âgées), il s’appuiera sur une pratique artistique et culturelle adaptée aux caractéristiques de ce public, apportant exercices physiques et valorisation de l’expression de chacun.

« Il nous semble que, grâce à des ateliers mêlant approche artistique et paramédicale – notamment par la pratique du Feldenkrais – nous pourrons permettre une redécouverte de certains mouvements et prendre conscience de l’image que peuvent renvoyer certaines postures. A partir de cela nous pourrons proposer de s’en amuser afin d’en faire un support de débat, pouvant déboucher sur une valorisation, en contrepied ludique, par l’autodérision. »

Des ateliers d’expression corporelle et de pratique théâtrale

Par des exercices progressifs et accessibles à tous autour du mouvement (méthode Feldenkrais), les bénéficiaires pourront modifier leur rapport au mouvement puis leur rapport à l’autre. Ils redécouvriront les possibilités du mouvement et re-stimuleront certaines fonctions de leur corps. Ces ateliers seront le point de départ d’une réflexion sur les clichés autour des « seniors » et d’approches ludiques autour de la caricature et de l’autodérision.

Par la suite, ces différents mouvements seront repris dans un but créatif (théâtre mais aussi photographie ou arts plastiques), pour aboutir collectivement à un objet artistique qui met en valeur chaque personne.

Le contenu des ateliers sera adapté à l’âge des participants et à leur condition physique. Etant entendu que l’appellation « personnes âgées » (premier cliché sur lequel nous pourrions travailler) englobe à la fois des personnes toujours très actives (encore un !) et des personnes qui ont perdu leur autonomie.

La méthode Feldenkrais est une méthode d’apprentissage somatique qui permet aux patients de prendre conscience de leur façon de se mouvoir et d’améliorer leurs fonctions corporelles et mentales. Elle est destinée à aider à prendre conscience de son corps de la manière la plus sensible possible, à le libérer de ses carcans, à doser ses efforts avec plus de justesse, à mieux connaître ses limites et ses besoins.

Elle aide à retrouver le geste juste, c’est-à-dire celui qui n’engendre ni tension ni douleur dans sa réalisation. Son objectif : un effort minimal pour un effet maximal. Il s’agit d’apprendre à ne plus faire des gestes de manière automatique, mais à les exécuter en toute conscience.

Des ateliers d’arts plastiques

Pour aller plus loin dans l’exploration du geste, nous proposerons en complément aux participants un atelier d’arts plastiques. Il sera également l’occasion de fixer un but identifié et atteignable pour la finalité de ce projet afin d’impliquer les bénéficiaires sur l’ensemble du processus.

Les participants seront amenés à détourner des publicités, réaliser des images Tangram ou encore des photographies à partir d’ombres du corps. Les idées phares sont par exemple : réinventer son image à tout âge ou le corps tremplin de création.

Un temps d’échange entre les générations

Le Théâtre du Mantois mène chaque année des projets artistiques et culturels avec les établissements scolaires du Mantois. Nous proposerons donc à plusieurs classes de travailler autour de la thématique, puis de rencontrer les personnes âgées lors d’ateliers commun et de sorties culturelles suivies de débats ou discussions. Pourront également être imaginés des échanges de correspondances sous forme de lettres, collages… Ces rencontres auront lieu tout au long de l’année.

Un temps fort pour mettre en valeur le travail effectué auprès du public

Ce travail sera mis en valeur lors d’une exposition. Chaque étape (encadrement, accrochage…) sera réalisée avec l’ensemble des participants.Si certains participants sont volontaires, nous pourrons présenter des saynètes lors du vernissage de l’exposition.